fbpx
Dernières nouvelles

Mon avis sur Poulpeo

5.00 avg. rating (98% score) - 2 votes

Si vous avez suivi mon article concernant iGraal, le leader en France du cashback, il est inutile de vous rappeler la définition du terme. Comme vous le savez, je suis adepte de bons plans et d’économies diverses, en particulier sur internet. Aujourd’hui, je partage avec vous une nouvelle expérience utilisateur, cette fois sur un site concurrent d’iGraal à savoir Poulpeo.

Présentation rapide du poulpe malin

« Un réseau tentaculaire de boutique partenaires, pour un tsunami de bons plans » : voilà ce qui est indiqué sur le site du poulpe malin. Outre la mascotte vraiment mignonne de la plateforme de cashback : Poulpeo propose également son éventail de boutiques, ainsi que son lot d’avantages qui le différencie des autres plateformes.

En termes de chiffres, le mollusque détient un partenariat avec 1800 boutiques partenaires, et dit rembourser plus de 200 000 euros par mois à ses utilisateurs. Créé en 2009 par la société Retailmenot France, il est un des leaders du marché en Europe, le meilleur pour certains, selon les préférences. Parmi les enseignes ayant signé un accord avec le site, on peut retrouver Etam, PMU, La Poste, Office Depot, ou encore Pizza Hut et L’Occitane en Provence. Tout comme iGraal, le catalogue de magasins s’annonce prometteur, et plus encore, puisque Poulpeo promet également du cashback lors du passage en caisse dans un magasin physique faisant partie des enseignes partenaires.

 

Poulpeo, une arnaque ?

Le système de rémunération de Poulpeo étant similaire à celui expliqué dans mon article sur la fiabilité d’iGraal ; il est inutile de prendre en considération l’envers du décor le concernant. À la place, nous allons jeter un œil à ce que propose le site, et y ajouter les avis clients, afin de déterminer un point de vue préalable au test.

Tout d’abord, aucun risque. Poulpeo se revendique 100 % gratuit. Autrement dit, personne ne vous facturera quoi que ce soit pour l’usage de la plateforme (outre les achats effectués sur les sites marchands, bien évidemment). Le site ne demande qu’une inscription gratuite afin de commencer à cumuler des euros. Beaucoup de sites partenaires sont des enseignes sérieuses et reconnues sur le plan national (mondial pour certaines). On peut donc se douter qu’elles ne feront pas confiance à un site sans évaluer son sérieux.

Question réputation : 83 % de revues positives sur TrustPilot. Là encore, en cherchant dans les avis négatifs, on retrouve des personnes ayant parlé d’impossibilité de retraits, mais on remarque surtout que sous chaque avis négatif, un membre du staff Poulpeo vient prendre en charge le problème de l’utilisateur. On en déduit donc que la promesse d’un SAV de qualité est remplie, ce qui renforce l’aspect sérieux du site.

Alors c’est parti. Je m’inscris sur le site, via mail, Facebook, ou Google, et je bénéficie des trois euros offerts à l’inscription. J’aurais pu avoir un petit bonus grâce à un parrain, mais nous détaillerons cela plus tard dans l’article.

Comment ça marche ?

Le fonctionnement n’est pas moins intuitif qu’un autre site du même domaine. Cette fois je n’ai plus besoin d’un ordinateur portable flambant neuf, mais d’une paire de chaussures. J’aimerais quelque chose de chic pour des rendez-vous importants, et si je peux économiser dans la foulée, alors qu’à cela ne tienne !

Je me rends donc sur Poulpeo auquel je suis connecté. Dans les catégories en haut de la page, je peux choisir « Mode Homme », et ainsi découvrir les enseignes entrant dans cette section. Celio, Calvin Klein, 3suisses ou encore Adidas et H&M, le choix est large, et on me propose d’entrée de jeu tous les avantages liés à chaque enseigne. Contrairement à iGraal, il est possible de trier la liste des partenaires fournis par taux de cashback décroissant. Autrement dit, je peux déterminer en un seul clic les enseignes fournissant le meilleur pourcentage de retour, et adapter ma décision en conséquence. À l’heure où j’écris ces lignes, ce sont les galeries Lafayette qui proposent  la meilleure offre, avec un taux de cashback atteignant 8 %.

Je clique donc sur l’enseigne, et là, on me propose une myriade d’offres et de codes promos pour compléter mon cashback. Chacun de ces codes est accompagné du taux de retour des clients l’ayant testé. Autrement dit, je sais en un clin d’oeil quel code est le plus populaire et le plus rentable. « 10 euros de réduc dès 70 euros d’achat ». C’est sur cette offre que je décide de cliquer, et on me dirige alors sur l’enseigne en question.

Rapidement, je me dirige sur le site et je choisis des Derbies Azzaro à 150 euros. Je bénéficie donc des 10 euros de réduction sur mon paiement, puis des 8 % de cashback bientôt crédités sur mon compte Poulpeo. J’obtiens 11 euros et 20 centimes de cashback, ce qui me fait une réduction totale de 21 euros et 20 centimes sur un article de 150 euros de base, soit un peu plus de 13 %. Plutôt honnête, n’est-ce pas ?

 

Le reversement du cashback

Petit bémol en comparaison avec ses concurrents : Poulpeo ne propose que le virement bancaire pour le paiement, et seulement à partir de 10 euros cumulés. Si vous sortez souvent votre carte bancaire, cela ne risque pas de poser problème, mais cela sera tout de suite plus compliqué pour les personnes utilisant régulièrement plusieurs sites de cashback, ou désirant tout simplement utiliser leur solde rapidement sur des sites comme Amazon par exemple. Avec Poulpeo, on perd cette polyvalence du retrait, car en plus de cela, il faut savoir que le solde cumulé n’est disponible au retrait qu’à partir du 1er du mois suivant, et que les virements se font deux fois par mois : en milieu, et en fin de mois.

Par exemple, si en ce mois de février 2020 vous cumulez les dix euros nécessaires au retrait du cashback, vous devrez attendre le 1er mars afin de les retirer. L’argent sera viré aux alentours du 15, et compte tenu des délais de traitement bancaire, il sera disponible aux alentours du 18 ou du 20. Autant dire que cela fait tout de même de longs délais pour un simple retrait d’une dizaine d’euros. C’est là la première contrariété que je trouve en Poulpeo.

 

Le cashback en magasin

Poulpeo tente de rehausser la barre en proposant un service de Cashback directement sur vos passages en caisse dans les enseignes partenaires. Ainsi, il passe au-delà des barrières virtuelles d’internet et valorise un système d’économies permanent et polyvalent.

Il suffit pour cela de vous rendre dans « mon compte » et de sélectionner l’option « cashback en magasin ». Une liste de magasins vous est communiquée. Elle comprend entre autres FNAC, Darty, Franprix, Burger King, Oxybul et Deliveroo pour ne citer qu’eux. Les taux associés sont écrits en dessous de chaque enseigne, et sont cliquables afin de découvrir les conditions liées à chaque cashback.

Cependant, si le système de cashback en magasin est simple, il pourra refréner certains utilisateurs : en effet, il faut communiquer les coordonnées de votre compte bancaire directement à Poulpeo. C’est par ce biais que le site saura si vous avez dépensé des euros dans les enseignes partenaires et vous créditera en cashback. Si le domaine vous assure de chiffrer vos données et de ne pas y accéder ni les garder sous aucun prétexte, certaines personnes n’apprécieront pas de devoir fournir leur historique bancaire afin de bénéficier des offres. C’est un jugement personnel.

Emporter les bons plans avec soi

En 2020, plus ou moins toutes les marques disposent de tous les outils pour emporter leur contenu partout et le consulter n’importe quand. Poulpeo ne fait pas exception. À l’instar de son concurrent iGraal, la plateforme vous propose également une extension de navigateur, ainsi qu’une application dédiée au cashback mobile.

L’extension en question, aussi appelée assistant Poulpeo, vous permet d’installer le mollusque directement dans votre navigateur Google Chrome. Tout comme les autres extensions du même genre, vous pourrez activer le cashback et consulter les différentes offres directement sur le site du partenaire marchand, et ainsi ne rater aucun bon plan proposé par le site. Un onglet orange vous informe lorsque le cashback est désactivé, et devient vert lorsque vous cliquez dessus. Tous les codes promotionnels sont également référencés dans le module, et mis à jour en même temps que le site afin de vous octroyer une expérience de cashback intéressante.

Si l’extension se veut pratique et légère, on regrettera cependant l’absence de prise en charge sur Firefox.

Quant à l’application disponible au téléchargement sur Android et iOS, elle permet également de bénéficier de l’offre de cashback n’importe où et n’importe quand, tout comme sa concurrente d’iGraal. Notons que l’interface est minimaliste et se concentre uniquement sur le strict nécessaire, ce qui permet une navigation facile et intuitive. Un bouton « cashback activé » similaire à celui proposé par l’extension vous indique que vous bénéficiez de l’offre Poulpeo à chaque étape de votre shopping. De quoi séduire les adeptes du shopping mobile.

 

Le parrainage

Si les avis sur Poulpeo ne manquent pas de pointer les délais de paiement, il y a bien un point sur lequel tous sont unanimes : le parrainage. En effet, chez le mollusque, il existe deux types de profil utilisateur, et chacun d’eux a une influence directe sur les bienfaits d’amasser le plus de filleuls possible.

Si les avantages liés à un parrainage poulpeo sont fidèles aux offres classiques que l’on trouve ailleurs (3 euros de bienvenue + 10 % de cashback à vie sur les filleuls), Poulpeo propose un statut gratuit octroyé sous conditions à ses membres les plus fidèles nommé « Poulpeo + »

Poulpeo+ est finalement aussi simpliste que son nom ne l’indique. Le statut s’active gratuitement lorsque vous avez cumulé quatre cashbacks sur le site, dans une période de douze mois. Cela s’obtient donc assez facilement, et les bonus associés sont vraiment alléchants. En effet, un filleul parrainé par un membre Poulpeo+ cumulera 5 euros au lieu des 3 promis à un nouveau membre « classique », mais rapportera 15 % au lieu de 10 au parrain ! En plus de cette augmentation plutôt décisive, le parrain obtiendra un cadeau à chaque fois qu’il fêtera son anniversaire chez Poulpeo (la date d’enregistrement du compte, et non votre date de naissance), ainsi que de bonus périodiques et ponctuels qui tombent de temps à autre. Tout cela totalement gratuitement ! Elle n’est pas belle la vie ?

Vous pouvez d’ailleurs bénéficier de mon offre Poulpeo+ et vous inscrire avec 5 euros de bonus de départ au lieu de 3 en vous enregistrant via mon lien de parrainage. Comme ça, tout le monde est satisfait.

 

Conclusion

Si Poulpeo est à la traîne en ce qui concerne le retrait des gains, ainsi que les modes de paiement, il se démarque de manière vraiment efficace par ses offres de cashback directement en magasin, son système de parrainage vraiment juteux, ainsi que son service client disponible pour répondre à toutes les questions et insatisfactions clients. Sa simplicité d’utilisation et ses offres alléchantes font du mollusque un rival légitime à iGraal. Si certains internautes marquent une préférence envers l’un des sites cités ; pour ma part, je reste un client satisfait des deux enseignes, et je les conseille donc toutes les deux.

5.00 avg. rating (98% score) - 2 votes

Check Also

Mon avis sur Fun-C

« Je m’inscris, j’achète, je gagne » : tel est le slogan mis en avant par le site …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :